AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



L'Homme est pris dans une guerre qu'il ne peut voir, qu'il ne pourrait comprendre, et à laquelle il ne saurait prendre part.
 

Partagez | 
 

 Francesca Dickerson ''Fran''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fran Dickerson

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Francesca Dickerson ''Fran''   Mer 23 Juin - 16:35

And there is nothing i can do
when i realize with fright
that the spiderman is having me for dinner tonight.

FRANCESCA "FRAN" DICKERSON

Âge : 32 ans
Date de naissance: 2 janvier 1978
Nationalité : Italienne
Sexe : F]
Race : Humaine
Statut civil : Célibataire
Situation professionnelle : Secrétaire personnelle de Raquel, et bien plus encore





Arme(s) (facultatif) : Je n'en possède pas sur moi mais je sais où dans la demeure de Raquel se trouve des armes, tel que les couteaux de chasses et un revolver. Si je ne sais pas très bien viser, je sais l'armer pour tirer. Et lorsque je menace de tirer, on me dit que je suis très convaincante.

Animal de compagnie :Partout dans la demeure de mon maître, un chat noir me suit. C'était autrefois un hybride, accueilli par Raquel. Un homme du nom d'Allessandro dont j'étais et je suis toujours d'ailleurs l'amie. Un homme dont la transformation s'est opérée trop rapidement. je sais qu'il est encore conscient d'être un humain. je le traite toujours comme tel. D'ailleurs, je continue de l'appeler par son prénom d'homme même si j'aime bien de temps en temps le taquiner.

Description physique : Me décrire ? Pourquoi pas. Commençons par mon visage, tant qu'à faire. J'ai des cheveux bruns qui ne descendent pas plus bas que ma nuque. souvent éparpillés sur tout mon crane, je les attachent comme je peux, les mèches de ma frange sont trop courtes. Ou je passe simplement un bandeau noir pour avoir la paix quand je réfléchis. Mon front est lisse, sauf quand je suis en colère, alors des légères rides apparaissent. Quand à mes yeux, ils sont presque noir. Un éclat doré apparait dedans, mêlé au noir quand je suis sous le soleil, ce qui ne m'arrive pas souvent. Et j'ai quelques pattes d'oies, dut à mes nombreux éclats de rire. Pour mon nez, rien à dire. Ni trop grand, ni trop petit, pas tordu, pas en trompette. Moi, il me plait assez, et je trouve qu'il est discret. Ma bouche est pareille, très discrète, sauf quand je souris ou éclate de rire.
Tout mon corps est recouvert par une belle peau blanche, on me dit souvent qu'elle me rajeuni tant elle est pâle. De tout mon corps, seules mes joues sont un peu rosé. Il y a pourtant un autre endroit de ma personne qui n'a pas cette teinte pâle. Cette partie là vire même au noir, une brulure au dernière degré. Maintenant, il ne s'agit plus que d'une cicatrice mais elle s'étends de ma hanche gauche et montait le long de mon dos jusqu'à mon épaule droite. C'est pas une blessure qui m'étais destiné, pas à la base. Je me suis juste trouvé au mauvais endroit, au mauvais temps.

Description psychologique : Quoi encore, que veux-tu savoir, comment je suis ? Mais je viens de te le dire ! Ah tu veux savoir comme je suis à vivre. Euuhhh, c'est une question assez compliqué en réalité, et je ne sais pas réellement par où commencer. eh bien, par le début, par mon arrivé chez Raquel. Lorsque Raquel me ramena chez lui, j'étais encore, non par traumatisé mais pire encore. mon esprit et mon corps ne m'obéissaient plus et j'étais presque morte. il m'a alors confié, ou plus donner à Nathanial. Et lui, au lieu de s'occuper de moi comme un vampire l'aurais fait, il préféra essayer de me réveiller. je fus très timide au début, sursautant au moindre bruit. Il n'aimais pas ça, il trouvait ça trop enfant peut être. Il a pris son temps, pour m'apprendre à devenir une femme, comme ils les voies. Il m'a appris a être forte, à dire ce que je pense à ne pas me laisser influencer ou encore à m'effacer dans le monde. Maintenant, quoi que je fasse, quoi que je dise ou que je pense, j'en suis fière.
Et d'ailleurs, si je suis fière de moi, je suis aussi totalement dévoué à Raquel. parfois, quand je repense à nos conversations, je trouve que je ressemble plus à une sorte de mère qu'à sa secrétaire. et tous ceux qui osent dire, ou même juste insinuer qu'il n'est qu'un fou ou bien que c'est moi qui suis folle de le suivre. Ces personnes là ne peuvent pas rentrer chez elle généralement en bon état. Je suis plus protectrice qu'une louve, et lorsqu'on me cherche je deviens plus féroce qu'un animal. non pas que je l'aime mais je lui dois à la fois la fin de ma vie et ma renaissance dans ce monde de guerre. Il a tout mon respect. Mais avec ce tempérament assez bestiale se mélange aussi un autre, plus doux, bien plus tendre. la délicatesse. prévenante envers ceux que j'aime. Et comme je suis organisé, je m'occuper de la gestions des oeuvre d'art de Raquel, de la maintenance de son manoir et même de son emploi du temps pour que tout lui soit plus facile.

Histoire/Biographie (10 lignes minimum) :

Encore des questions, c'est quoi cette interview ? Bon, on va faire vite parce que j'ai d'autre chose à faire.
Déjà, comment dire ... j'ai tout oublié. Tout ce qui s'est passé avant l'arrivée de Raquel dans ma vie, je l'ai oublié. Mon enfance, mes années d'écoles, mes amis d'avant. Plus rien n'apparait dans ma tête quand j'y pense, parfois. Comme si mon existence avait vraiment commencé le jour de l'arrivée de Raquel. J'ai pu me souvenir de ma date de naissance grâce à mes papiers, j'ai en mémoire quelques visages que j'ai pu trouver dans des albums que j'ai récupéré chez moi. Sinon plus rien. enfin, jusqu'à mon sixième anniversaire.

Tout ma famille était là, on venait de souffler les bougies et j'ouvrais mes cadeaux dans le salon devant tout le monde.
Quelqu'un a frappé à la porte. J'ai regardé par la fenêtre du salon, j'ai cru que c'était le croque-mitaine. Il était effrayant, tout vêtu de noir, très grand, très maigre. Des doigts osseux, un visage creusé. Au premier regard, il m'a fait très peur. Mon oncle est allé ouvrir, et n'est pas revenu. À la place, c'était lui, comme un fantôme démoniaque. Il avait les mains pleines de sang. Nous avons criés. Ma mère m'a prise par la main et m'a fait monter avec elle dans une chambre à l'étage tandis qu'il s'était jeté sur mon père. Nous nous sommes serrées l'une contre l'autre derrière le lit, à l'autre bout de la pièce. Nous entendions tout le monde crier et nous avions de plus en plus peur. Puis, à chaque minute, un hurlement cessait. Jusqu'au silence complet. Nous avons entendu des pas dans l'escalier. Mon père a ouvert la porte. Nous nous sommes levées. Mais ce n'était pas mon père. C'était son corps, mort, qui marchait. Le croque-mitaine était derrière lui. Il a fermé doucement la porte derrière lui et a forcée ma mère à marcher vers lui, comme si elle était manipulé. Elle pleurait, en demandant pitié et en m'appelant à l'aide. J'étais terrifié. Il l'a jetée sur le lit et agressée sauvagement, étranglée. Ensuite, il a jeté la petite fille que j'étais sur le sol, à lancé le cadavre de ma mère sur moi et l'a profané de nouveau. J'ai ensuite réussi à me relever, plus tremblante qu'une feuille. Il souriait de mon effort. J'ai couru comme j'ai pu, à moitié chancelante, dans l'escalier et je suis arrivé dans le salon. Et j'ai vu ce qu'il s'était passé. Tous étaient morts, tous sans exception, même mon petit cousin qui n'avait pas six ans. Il a descendu l'escalier en marchant, a posé sa main sur mon épaule et je me suis évanoui.

Lorsque j'ai repris conscience, il me portait dans ses bras. Je ne savais pas où j'étais, où j'allais. mais tout ce que je savais, c'est que j'arrivai plus à bouger. J'étais traumatisé, mon esprit demanda à mon bras de bouger un peu, et c'est l'autre qui remua un peu. Et quand j'ai essayé de parler, un très faible murmure est sorti de mes lèvres. J'étais dans un état pitoyable. le croque-mitaine passa une grand porte, apparemment j'étais chez lui. Il me prit bout de bras, j'étais comme un pantin, désarticulée. mon visage était figé, mes membres pendaient, sans force. Il me jugea d'un regard méprisant avant d'hurler un nom. Un homme apparut. Même dans mon état désolant, je put le dévisager. Un homme à la musculature saillante et à la peau doré apparut devant moi. Il était luisant de sueur et cela faisait brillant la peau de son torse nu. Il portait un pantalon ample blancs sur des pieds nus. J'étais vraiment dans les vapes. son visage était presque flou. Je ne voyais qu'une tignasse brune en bataille et des yeux noirs. Deux pupilles absolument envoutantes. Cet homme jeta sa serviette sur l'épaule, prêt à écouter le croque-mitaine. Ce dernier me tendit à bout de bras, comme un jouet cassé en disant :
- Fais en quelques choses ou débarrasse-toi en.
Il me balança dans les bras de l'autre homme. Bizarrement, l'atterrissage fut assez doux. Ma tête était tourné vers le couloir, le croque-mitaine avait disparu. c'était si étrange, je n'arrivais même pas à bouger la tête, à la relever. Je ressemblais surement à une poupée de chiffon. L'homme étrange me prit à son tour à bout de bras, me jugeant avec tendresse.
- Toi, tu as dû voir trop de chose pour une simple journée.
il approcha sa bouche de mon cou, son souffle me chauffait la nuque. des canines étonnamment longues se posèrent sur ma gorge. non, je rêvais, c'était un vampire, et j'allais mourir. En moi j'étais terrifié mais mon corps n'exprimait rien, mes yeux ne sourcillaient même pas. D'ailleurs, il parut étonné car il me tenu devant lui pour que mes yeux soient en face des siens. un sourire amical était plaqué sur son visage.
- Tu es assez étrange petite, ce serait dommage de te perdre si vite.
Il me porta délicatement dans ses bras. ce soir là, je sentit un contact si doux sur ma peau que je réussi à sursauter. Nathanial, car c'était son nom, me fit prendre un bain d'eau chaude puis me coucha dans un lit confortable avant de me bercer comme une mère l'aurait fait.

C'est ainsi que continua mon histoire. Nathanial s'improvisa comme un grand frère pour moi, m'élevant doucement pour que j'apprenne peu à peu à redevenir humaine. ma capacité à comprendre tout ce qu'on me disait fut la première, puis la parole me revient doucement et enfin je peut me mouvoir à nouveau. Il était très patient avec moi, et très tendre et c'est grâce à cette tendresse que je redevins une enfant à peu près normale. Je l'aimais énormément. Je connaissais sa nature, et il m'appris celle de Raquel. Il me fallut d'ailleurs beaucoup de temps avant que je puisse lui pardonner. mais tout peut un jour être pardonner, Nathanial m'expliqua maint et maint fois à quel point Raquel était un grand homme, plutôt un grand ange majestueux et non un monstre, mon grand frère lui vouait presque un culte mais ce n'était en fait qu'une grande amitié. Lorsque je put enfin lui être utile, je me mis à m'occuper du manoir, aidant les domestique parfois. puis peu à peu Raquel me onfia des tâche de plus en plus grande. je m'occupe aujourd'hui de tout le manoir, des collections d'art de mon maitre et aussi de sa vie publique, quand il décide d'en avoir une.
Ce que Nathanial fit de plus magnifique pour moi, c'est qu'il me changea radicalement. il m'appris, après la fin de mon trauma à être forte. Seules les personnes fortes peuvent espérer survivre dans un monde aussi cruel . il m'a à exprimer ce que je pensais, à ne jamais m'effacer, à savoir me faire respecter par toutes personnes qui tenteraient de me dominer. Il fit de moi une femme guerrière, une femme presque sans peur. A leurs côté je pensais devenir invincible.
J'ai compris que je me trompais lorsqu'un jour Raquel et Nathanial se disputèrent violemment. ça faisait quelques temps qu'ils pouvaient s'engueuler bruyamment mais là, j'avais très peur. Raquel était tellement énervé qu'il concentra son énergie en une boule de feu qu'il allait jeter sur Nathanial. Mon frère n'avait pas le temps de fuir, je me suis jeté entre eux, me prit le feu brulant et tomba dans les pommes. Lorsque je me réveilla, j'appris que j'étais marqué à vie, d'une énorme cicatrice qui ne partirai jamais. Nathanial était parti entre temps, j'en fut triste. Maintenant Raquel disparait et réapparait au manoir aux rythmes de ses plans, des expositions ou autre. Moi je gère encore le manoir. Nathanial passe me voir souvent au manoir, quand lui aussi n'est pas occupé. Seulement, rares sont les moment où nous sommes tous les trois dans la même demeure.


Prénom/pseudo : Salamandre, le retour =)
Âge : 16
Comment avez-vous connu le forum ? : par un top
Commentaires : on va rire XD


Dernière édition par Fran Dickerson le Jeu 1 Juil - 10:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raquel
Un ange cornu avec des ailes de tôle
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Francesca Dickerson ''Fran''   Jeu 24 Juin - 9:09

Hop quand tout sera terminé. Smile

_________________

              « I won't look prettier if I smile for the picture Motherfuckers never liked me then and they Sure won't like me now Don't try to drag me down with your cliché Your fake grin fits your faker face But I find all my pleasure in your misery Yeah I'll step on you on my way up I'll step on you on my way down »
              Marilyn Manson - Better of two evils

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Fran Dickerson

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Francesca Dickerson ''Fran''   Ven 25 Juin - 19:24

Bon, il ne me manque que l'histoire mais je vais avoir besoin de deux chose :

du temps Very Happy (j'en ai marre des festivals ... --''')
et
des informations, je pense que son maitre a cinquante mille trucs à me raconter sur elle, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raquel
Un ange cornu avec des ailes de tôle
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Francesca Dickerson ''Fran''   Ven 25 Juin - 20:38

T'auras qu'à venir me harceler sur msn avec des questions, demain. Je serai là toute la journée.

_________________

              « I won't look prettier if I smile for the picture Motherfuckers never liked me then and they Sure won't like me now Don't try to drag me down with your cliché Your fake grin fits your faker face But I find all my pleasure in your misery Yeah I'll step on you on my way up I'll step on you on my way down »
              Marilyn Manson - Better of two evils

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Fran Dickerson

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Francesca Dickerson ''Fran''   Mer 30 Juin - 19:44

ça y est je pense que c'est fini !!

Bon c'est laborieux mais je trouve que c'est pas mal. Au moindre détails pas net, faites moi signe. moi j'attends le feu vert pour jouer.

au fait, il est où le manoir de Raquel ? pas à paris je crois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raquel
Un ange cornu avec des ailes de tôle
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Francesca Dickerson ''Fran''   Mer 30 Juin - 22:01

Raquel a des propriétés un peu partout dans le monde. Mais il a effectivement un manoir à Paris.

Il y a un truc qui me chiffonne dans l'histoire par contre : Nathanial ne serait pas parti du manoir. Raquel vient rarement, mais Nathanial lui est fidèle et comme Fran est un peu "sa soeur" comme tu dis, il passerait au contraire souvent la voir. Je vois ces deux personnages très complices. Et Nathanial passe relativement beaucoup de temps au manoir.

_________________

              « I won't look prettier if I smile for the picture Motherfuckers never liked me then and they Sure won't like me now Don't try to drag me down with your cliché Your fake grin fits your faker face But I find all my pleasure in your misery Yeah I'll step on you on my way up I'll step on you on my way down »
              Marilyn Manson - Better of two evils

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Fran Dickerson

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Francesca Dickerson ''Fran''   Jeu 1 Juil - 11:00

Voilà rectification faite.

et requestion par rapport au manoir de Raquel, il est où dans paris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raquel
Un ange cornu avec des ailes de tôle
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Francesca Dickerson ''Fran''   Jeu 1 Juil - 11:28

Ah oui c'est ça que je devais faire : l'ajouter dans la liste des lieux Razz (va s'appelle Manoir Brackenheim, qui est le "nom de la prestigieuse et inexistante famille de Raqui) Il sera situé dans le Quartier des Tuileries.

Maintenant tout me semble bon. Je te valide, petite loute.

Rebienvenue parmi nous.

_________________

              « I won't look prettier if I smile for the picture Motherfuckers never liked me then and they Sure won't like me now Don't try to drag me down with your cliché Your fake grin fits your faker face But I find all my pleasure in your misery Yeah I'll step on you on my way up I'll step on you on my way down »
              Marilyn Manson - Better of two evils

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Francesca Dickerson ''Fran''   

Revenir en haut Aller en bas
 
Francesca Dickerson ''Fran''
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manga | Personnages pris
» ¤ Zeerith Fran Nigaë ¤ [Epéiste]
» Katie Bell, Rogue, McGonagall et Mimie Geignarde (libre)
» Le CEP proclame la victoire de trois Députés au scrutin du 29 mai
» You are my Muse... Bunny - TERMINER.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heilige Oorlog :: Before it begins :: Personnages :: Les acceptés :: Humains-
Sauter vers: