AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



L'Homme est pris dans une guerre qu'il ne peut voir, qu'il ne pourrait comprendre, et à laquelle il ne saurait prendre part.
 

Partagez | 
 

 Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fran Dickerson

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Lun 1 Nov - 16:10

Avant que j'ai le temps de le rejoindre, Nathan se fait littéralement happé par la foule, disparait au milieu du flot de journalistes qui se dirigeait vers le croque-mitaine. Je soupire, cherche dans le tas quelques minutes avant de me lasser très vite. Où est cette grande perche d'italiano ? ça m'inquiète presque, de ne pas le trouver dans la foule. je me faufile entre les invitées, lâchant une ou deux phrases au passage quand on me demande quelques choses puis m'éclipse. Où est cette triple buse ...
Ah enfin, que j'ai envie de l'engueuler, maintenant que je l'ai repérer, avec Sophie. Elle semble pas ravie de lui parler. Soit il la nargue, soit .... Non il doit la narguer pour l'embêter. Tant pis, j'ai pas envie de me retrouver au beau milieu d'une crise entre les deux. Je lui ferai mon "rapport tout à l'heure'. Il faudrait que je sois plus présente avec les invités, plus que l'a été Raquel.
Oh non, finalement, je vais aller lui parler, à ce gamin qui avait peur de se montrer, on a pas idée de laisser tout le monde en bas pendant qu'on boude.
Tiens, c'est qui cette ... Mais c'est Souny, la cavalière de Sophie ! Qu'est ce qu'elle fait avec lui ? Et le regard de Raquel me semble étrange. Autant aller voir ce qu'ils se disent

-... doute encore moins à vous fixer en gros plan et à analyser chaque détail de votre anatomie.

Bizarre, bon, je m'incruste délicatement dans la conversation, ou pas

-Vous avez vraiment choisi le meilleurs moment pour sortir ...

comment l'appeler devant Souny, et puis zut.

-... Raquel. Vous ne vous êtes même pas encore présentez aux autres invités. Heureusement que ses derniers prennent cet iniative avant vous.

Je lance un chalereux sourire à Souny, en me rappelant que je ne me suis pas moi-même présenté à elle.

-Francesca Dickerson, je suis la secrétaire de M. Brackenheim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raquel
Un ange cornu avec des ailes de tôle
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Lun 1 Nov - 16:58

    Le pli soucieux dans mon front ne disparait pas, mais se détend quelque peu quand Fran vient interrompre ma conversation - je ne sais pas si on peut qualifier cela de conversation - avec la jeune femme corbeau. Je plisse le nez, tourne négligemment la tête vers ma secrétaire. N'importe qui ne me connaissant pas aurait l'impression que je suis d'autant plus agacé de cette interruption, mais c'est loin d'être le cas. Tout au contraire, Fran, elle, saura comprendre que je suis soulagé de la voir. Elle a du saisir, à l'heure qu'il est, la ressemblance entre cette jeune femme et les portraits sombres qui ornent mon cabinet. Elle me connait mieux que moi. C'est son devoir et son travail.

    -Vous ne vous êtes même pas encore présentez aux autres invités. Heureusement que ses derniers prennent cette initiative avant vous.

    Et la voilà qui se présente poliment à la jeune femme. Je connais Fran. Elle n'a pas fait le lien entre elle et les portraits. Je soupire. D'une certaine manière, elle n'est que peu au courant de cette période de ma vie. Nathanial ne doit pas vouloir en parler et je n'en parle pas moi-même. Et mon cabinet est personnel. Elle ne doit y entrer qu'une fois aux six mois pour y faire les poussières ... si elle y entre.

    Je ne lui dirai pas le nom de cette jeune femme. Des plans pour qu'elle fasse le lien entre la femme qui a signé mon entrée à l'hôpital et la jeune femme devant nous. Et pour que les moqueries et les piques reprennent de plus belle. Et après on se demande pourquoi je refuse de sortir voir mes invités ...

_________________

              « I won't look prettier if I smile for the picture Motherfuckers never liked me then and they Sure won't like me now Don't try to drag me down with your cliché Your fake grin fits your faker face But I find all my pleasure in your misery Yeah I'll step on you on my way up I'll step on you on my way down »
              Marilyn Manson - Better of two evils

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Béatrix Chamberlayn

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Lun 1 Nov - 17:21

Le prendre mal. Sur le coup, non, Béatrix ne pourrait pas.
Si on oublie le fait qu'elle ne supporte pas ce frimeur, elle préférait vraiment se tenir loin de ce type, de Raquel. Non pas qu'elle est vraiment une dent contre lui, ce qui est le cas de le dire en tant que vampire, mais cet ange avait vraiment quelque chose qui la rendait mal à l'aise. Zakaria le voyait de temps en temps, avant. Et bon, on ne savait vraiment à quoi s'attendre avec une personne pareille. Il pouvait surement se mettre en colère pour un rien ou on ne sait quoi. Franchement, Béatrix ne voulait pas se risquer avec lui.

-Très bien, si tu le souhaite, je te laisserai avec ce beau parleur mais passe au moins la fin de soirée avec moi. De toute façon, les deux sont pris.

Oui, elle avait remarqué que Nathanial avait commencé une conversation avec Sophie, qui visiblement n'aimait pas cette idée, et que Raquel était occupé par Fran et la gamine Hybride qui accompagnait son amie blonde. Et dans la foules de robes hors de prix et de costumes sur mesure, elle ne reconnaissait personne sur le moment.

-Dis-moi petite sœur, quelle œuvres préfères-tu dans cette exposition ? Moi je n'arrive pas à me décider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jui de Sinscène

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Lun 1 Nov - 21:49

    Vingt heure et demi était dépassé quand je suis arrivé au manoir Brackenheim. Je me pensais au retard, mais pas du tout en fait. Je m’étais dépêché, demandé à mon chauffeur d’accélérer, sous ses protestations qui disaient qu’il ne pouvait pas plus avec la limitation de vitesse en ville. Ce qui m’avait fait retardé était que j’avais mal lu les informations de cette soirée sur le journal. J’avais cru lire qu’il ouvrait dès vingt-deux heure trente. C’est en relisant le journal une nouvelle fois, pour me donner un petit avant-goût de la soirée, que je vis la véritable heure. Dès lors je n’avais plus perdu de temps à me préparer et grimper dans la voiture.

    J’étais vêtu d’une chemise à jabots noir, avec des fils d’argent brodé dans le tissu et décrivant des volutes fantastiques, un blaser sombre à rayures grises, des mitaines en fine dentelle noire, ainsi qu’une longue veste tout aussi sobre et dont une broche en argent pouvait simplement la fermait. Je m’étais déplacé tranquillement entre les deux pièces où étaient exposées les œuvres avant d’atterrir dans le hall.

    J’étais venu seul.

    Très vite je vis des têtes familières. Mais on ne s’accorda que de brefs regards et sourires. Eux étaient occupés à des conversations, et moi je pris la décision de faire cavalier seul. Une coupe de vin à la main, j’en buvais quelques gorgées de temps à autre tout en observant une œuvre du maître des lieux. D’après ce que je pouvais entendre autour de moi, ce dernier avait déjà été interviewé par des journalistes. Mais je ne faisais pas trop gaffe aux discussions. C’était le tableau devant moi qui m’intriguait pour l’instant. Il y avait un je-ne-sais-quoi qu’il a voulut montrer et qui me perturbait assez…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ida de Barancy
Reine des vampires
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Lun 1 Nov - 23:05

    Ida était parfaitement dans son élément ici. Les soirées mondaines où l'on se montrait pour être vus et qui ne présentaient pas d'autre intérêt que celui déjà énoncé ... Ça ne l'ennuyait jamais. Ou alors si elle sentait monter l'ennui, elle trouvait de quoi se distraire en semant la zizanie dans un couple, ou en distrayant les personnages influents de la ville. Pour ainsi dire, elle se portait comme un charme et était plus présente pour elle même que pour l'exposition en tant que telle. L'évènement initial lui fut donc rappelé par sa compagne.

    -Ah oui ... les œuvres.

    Elle grimaça. À dire vrai, elle n'aimait pas vraiment ce que peignait ou sculptait Raquel. Et en voyant ainsi étalées des pièces qu'il avait produites au fil des siècles, elle prenait conscience que ce gars-là n'avait pas connu beaucoup de "joies créatrices". Rien que des coups de gueule. Pas le genre d'Ida, pétillante de vie. Elle fit la moue, lança un rapide coup d'œil autour d'elle. Elle était passé devant les tableaux sans réellement les voir. Son regard s'arrêta sur une immense pièce peinte posée sur un mur. Elle y entraîna Béatrix.

    -Je suis étonnée de voir cette peinture ici ... chaque fois que je rends visite à Raquel, je passe devant, à l'étage. À chaque fois elle me met terriblement mal à l'aise, je ne sais pas pourquoi.

    Elle fit à nouveau la moue, et rigola, sans se soucier du vampire qui était près d'eux.

    -Moi j'estime que l'art est fait pour faire sourire les gens, les faire rêver. Pas pour les rendre mal à l'aise. Les œuvres de Raquel ne me font pas rêver, tu n'es pas d'accord ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Jui de Sinscène

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mar 2 Nov - 9:31

    Ce tableau…beau, il ne l’était pas forcément. Non, c’est sa composition, ce qu’il représente et décrit qui me gêne. Au début j’avais qu’une seule idée en tête en le voyant, détourner les yeux de cette vue. Mais au fur et à mesure que je le scrutais des yeux, je m’accommodais à sa vue. La gêne était toujours là par contre. Et en restant devant lui à l’étioler des yeux, je cherchais en vain quelque chose qui puisse rehausser cette étrange atmosphère. Ce que je sais ne servait vraiment à rien…mais au moins ça m’occupait. Puis on prend plaisir à regarder cette horreur au bout d’un moment.

    Quand j’entendis venir deux personnes près de moi. Je ne daignai tourner la tête vers elles. Les entendant brièvement parler entre elles, une parole me heurta.

    " Je ne suis pas d’accord avec vous. L’art n’est pas fait pour faire sourire, mais plutôt pour réfléchir, ce pourquoi on peut interpréter mille façons de voir un tableau. "


    Je tournai la tête vers les deux demoiselles. Je surpris à y croiser…Ida de Barancy, et la demoiselle à côté d’elle devait être quelqu’un d’important aussi.

    " Oh pardonnez-moi damoiselle de Barancy, j’ignorais que c’était vous! "

    Respectueusement, je m’inclinai devant elle. Oh la gaffe comme dirait les jeunes humains d’aujourd’hui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ida de Barancy
Reine des vampires
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mar 2 Nov - 12:07

    L'homme près du tableau parla sans la regarder. Elle lui accorda un regard évaluateur et, de profil, le reconnut. Enfin ... elle reconnut qu'elle le connaissait très peu. Mais elle le reconnaissait certainement comme l'un des siens. Aussitôt qu'à son tour il lui accorda un regard, son visage se défit légèrement et Ida le regarda, amusée de constater l'effet que sa présence ne manquait jamais de provoquer. Elle avait un don pour arriver dans le dos des gens sans faire de bruit, décidément. Il s'excusa, confus, s'inclinant légèrement. En noble dame, Ida lui sourit et lâcha le bras de Béatrix pour tendre la main, dans l'attente d'un salut plus respectable, digne d'elle.

    -Mes connaissances artistiques sont très limitées, ne vous excusez pas pour une pareille broutille, je vous en prie. J'admire les amateurs d'art mais n'en suis pas une. Moi, tout ce que la lourdeur de ce tableau m'évoque, c'est le tempérament tout aussi lourd de son créateur et la lourdeur de mes devoirs.


    Elle tourna le regard vers Béatrix, ne se souciant pas le moins du monde que celle-ci put s'offusquer de la voir accorder encore une fois son attention à d'autres personnes. Après tout ... les mondanités exigeaient un minimum de conversations variées.

    -Je ne m'attendais pas à voir autant des nôtres ici ce soir. Le conseil a émis assez de réserve sur cette exposition que je m'imaginais qu'ils en dégoûteraient tout le monde.

    Pour le conseil, une soirée où se mêlent un ange et des hybrides ne peuvent être bien perçues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Béatrix Chamberlayn

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mar 2 Nov - 12:32

Ida entraina Béatrix vers une immense œuvre plaqué contre un mur. Etrange, fascinante, et même dans un sens dérangeante. Franchement, elle lui donnait comme un malaise, une sensation de tournis. Pourtant, en tant que vampire, ce genre de chose disparaisse. Alors qu'est ce qu'elle éprouvait à cause de cette toile. Cette peinture l'absorbait tant que Béatrix ne remarqua que maintenant qu'un autre personnage se trouvait derrière elles.

-Je suis étonnée de voir cette peinture ici ... chaque fois que je rends visite à Raquel, je passe devant, à l'étage. À chaque fois elle me met terriblement mal à l'aise, je ne sais pas pourquoi. Moi j'estime que l'art est fait pour faire sourire les gens, les faire rêver. Pas pour les rendre mal à l'aise. Les œuvres de Raquel ne me font pas rêver, tu n'es pas d'accord ?


Et avant même qu'elle ne puisse répondre, l'étranger s'incrusta dans la conversation.

Je ne suis pas d’accord avec vous. L’art n’est pas fait pour faire sourire, mais plutôt pour réfléchir, ce pourquoi on peut interpréter mille façons de voir un tableau. Oh pardonnez-moi damoiselle de Barancy, j’ignorais que c’était vous!


Elle le regarda, rageuse. On a pas idée d'interrompre ainsi des gens. Béatrix d'ailleurs s'énervait encore car elle n'arrivait pas à mettre un nom sur le visage de ce vampire. Elle l'avait déjà vu, ou plutôt entraperçu plusieurs fois dans les rues ou dans les catacombes mais pas moyen, son nom lui échappait. Tant pis, elle allait avoir l'air un peu garce mais il l'avait cherché dans un sens.

-Pour éviter ce genre d'erreur, on observe et on réfléchit, avant de prendre la parole. Cela vous aidera souvent plus tard, car certaines fautes de ce genre pourrait être impardonnable selon les situations. Tâchez de vous en souvenir, monsieur ?


-Mes connaissances artistiques sont très limitées, ne vous excusez pas pour une pareille broutille, je vous en prie. J'admire les amateurs d'art mais n'en suis pas une. Moi, tout ce que la lourdeur de ce tableau m'évoque, c'est le tempérament tout aussi lourd de son créateur et la lourdeur de mes devoirs.

Le regard fit comprendre à la vampire que sa réaction avait été un peu exagéré. Mais bon, c'est vrai qu'elle était un tout petit peu ... non pas mal ... non absolument et totalement possessive. Elle baissa le regard devant sa soeur mais ne lâchait pourtant pas le nouveau du regard.

-Je ne m'attendais pas à voir autant des nôtres ici ce soir. Le conseil a émis assez de réserve sur cette exposition que je m'imaginais qu'ils en dégoûteraient tout le monde.


-Peu de vampire parmi les inexpérimenté écoutent les anciens. c'est pas faute de te l'avoir répété chère soeur. Et tu as un exemple "vivant" sous les yeux.

Elle ne pouvait s'empêcher d'être cynique, c'était dans sa nature.


Dernière édition par Béatrix Chamberlayn le Mar 2 Nov - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanial Odescalchi
Bellâtre italien (obsédé, oui !)
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mar 2 Nov - 16:15

-D'ailleurs j'ai remarqué que vous me teniez à l'écart de toutes vos affaires. Les deux fois où deux adversaires faisaient affaire dans notre bureau et que vous aviez l'un d'eux comme client, vous confiiez l'autre à n'importe qui ... mais pas à moi. Avez-vous peur de moi ?

Je répondis à son sourire glacial et hypocrite par une inclinaison courtoise de la nuque, puis lui dédiai un toast respectueux. Le champagne était délicieux, pétillant et chaud, ce qui plut considérablement à ma gorge. Cela va sans dire que je ne goûte guère les boissons ou aliments humains, certains possèdent une texture différente… et d’autres sont plus goûteux, comme la viande rouge.

-Sophie, peur de vous?

Je me permets un très, très léger rire.

-Vous êtes, il est vrai, plutôt terrifiante pour une femme aussi menue, mais j’ose croire qu’entre vous et moi… Eh bien.

Avec ses talons, elle m’atteint presque. Il ne lui suffit qu’à redresser effrontément le menton pour me fusiller du regard.

-Ce serait bien que votre obsession perverse quant à ce funeste procès cesse. Et puis, je ne cherche pas vous affronter une deuxième fois, une seule fois suffit à me convaincre que vous, et de loin, la meilleure.

Après moi, étais-je tenté d’ajouter, mais comme Sophie digère mal les plaisanteries, je préfère me taire, car je ne suis pas suicidaire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souny Durocher

avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mar 2 Nov - 16:30

-Francesca Dickerson, je suis la secrétaire de M. Brackenheim.

Raquel de Brackenheim. Raquel. Souny Durocher frissonna. Ses lèvres répétèrent silencieusement ce mot, comme si elles y étaient… curieusement habituées… ou du moins familières. Peut-être était-ce dû aux émissions asiatiques que l’une de ses amies écoutait religieusement et dans lesquelles certains personnages, de sexe féminin notez bien, se prénommaient justement Raquel. La jeune fille sourit.

-Et moi, l’une de ses… euh… comment dire… connaissances récentes.

Le visage cireux de l’artiste se… rembrunit davantage, et les regards froids dont il la gratifiait étaient presque – ceci était un euphémisme – meurtriers. Pour toute réponse, Souny adopta un visage innocent, ouvrant de grands yeux inoffensifs, et haussa les épaules.

-Je l’ai un peu malmené cette semaine, j’espère qu’il n’a pas été trop bourru ces derniers jours à cause de moi.

Vu sa tronche, Souny soupçonnait que ce Raquel de Trucmachinchouette avait été d’une humeur massacrante.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fran Dickerson

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mar 2 Nov - 17:16

-Et moi, l’une de ses… euh… comment dire… connaissances récentes, me répond-t-elle.

Je ne peux m'empêcher de relever les sourcils. En même temps, quand elle parle de récentes, faut voir parce qu'il n'est pas sorti depuis ... depuis qu'on l'a ramené de l'hôpital ... Non, ce sera ça !
En fait, j'eus la confirmation de ce à quoi je pensais quand je sentis le regard rageur pour ne pas dire assassin. Si je n'étais pas là, je penses qu'il lui aurait surement égorger.

-Je l’ai un peu malmené cette semaine, j’espère qu’il n’a pas été trop bourru ces derniers jours à cause de moi.

Là, je hurle de rire. L'image de Raquel, malmené par cette jeune fille. J'en suis presque tordu de rire ! Je l'imagine carrément en train de l'engueuler ou de lui mettre des baffes. A côté de moi, je sais que mon croque-mitaine n'attend qu'une chose, c'est que la fête soit fini pour me passer un savon.

-Ex ...excusez-moi, mais des idées pareilles me font vraiment bien rire.

Je commence à me calmer, au moins pour réussir à parler correctement.

-Et quand vous dites que vous l'avez malmené, mademoiselle Souny, qu'est ce que vous entendez par là, que je me fasse pas de fausses idées.

Pourvu que Raquel n'explose pas un câble. J'ai déjà connu sa colère, je ne la tenterai pas à ce point une seconde fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jui de Sinscène

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mar 2 Nov - 21:52

    Oui, sa parole m’avait piqué, je m’étais trouvé vraiment obligé de corriger sa manière de voir l’art. Parce que si elle se fait des illusions de l’art avec ce genre de pensée, elle risque d’être bien déçue par nombre d’oeuvres de d’autres artistes. Et ce genre de chose n’est pas vraiment plaisante…c’est parfait même pour dégoûter les jeunes gens qui viennent juste de s’intéresser à l’art. Du moins, c’est l’art de la peinture dont il est question ici.

    En me redressant, alors que je pensais avoir fais une bonne chose malgré tout, voilà que son accompagnatrice de damoiselle de Barancy me cingla comme quoi j’avais agit avec indécence. Je la regardai. Grande, fine, blonde, l’air un peu sévère. Il est vrai que je lui ai volé la parole, et ce n’est pas chose qui se fait, je le reconnais. Mais en gentilhomme que je suis, je ne la contredis pas, et opinai respectueusement d’un mouvement.

    " Mille excuses damoiselle, je m’en souviendrai à l’avenir, merci. "

    Je me tus, et écoutai ce qu’avait à dire damoiselle de Barancy. Je ne déclinai pas mon identité…pour l’instant. Cette consœur était peut-être importante, je lui avais volé sa parole, mais je trouve qu’elle m’a relevé un peu de haut. Et je ne réponds pas aux questions des prétentieuses. Écoutant notre chère reine, je ne pus m’empêcher de sourire. Elle n’est peut-être pas experte en art, mais elle a cette sensibilité artistique qui ne peut qu’être acceptable.

    Les regardant toutes deux, notre chère parla du Conseil. C’est vrai qu’il y a beaucoup des nôtres…ce qui ne me déplaît pas personnellement. Buvant une maigre gorgée de mon verre, j’écoutai également son accompagnatrice et je fus surpris de ce qu’elle dit…pour ne pas dire choqué. Comment pouvait-on dire du mal sur sa propre reine?! Pour moi c’est parfaitement inconcevable ce genre de chose! Ah non, je ne pouvais pas laisser passer ce genre de chose, à moi de la reprendre!

    " Damoiselle, comment pouvez-vous oser rabaisser notre reine?! Elle est peut-être trop jeune pour vous pour ce poste, mais elle reste notre reine! Vous me semblez vénérable, c’est un comble pour votre rang de vous attaquer à notre souveraine. "

    Qu’elle ne dise plus que je suis impoli, à jouer l’impétueuse elle s’en mord les doigts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béatrix Chamberlayn

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mer 3 Nov - 3:25

" Damoiselle, comment pouvez-vous oser rabaisser notre reine?! Elle est peut-être trop jeune pour vous pour ce poste, mais elle reste notre reine! Vous me semblez vénérable, c’est un comble pour votre rang de vous attaquer à notre souveraine. "

Béatrix resta bouche bée. Pardon ? Faudrait qu'il lui refasse son numéro là. Quand est-ce qu'elle a été humiliante pour Ida, au point de "la rabaisser" comme disait l'autre. D'ailleurs elle ne connaissait toujours pas son nom est cela l'énervait encore d'avantage.

-Il faudrait que vous m'expliquez à quel moment j'aurai rabaissé ma chère sœur selon vous car je n'arrive pas à suivre votre logique, "illustre inconnu qui ne veut pas dire son nom". Ceux qui j'aurai pût offenser, ce sont les anciens avec leurs attitudes bien trop prudente et conservatrice pour notre temps. Et je suis contre le fait de rester sous terre pour se protéger des moindres progrès.


Je me tourne vers elle, pour avoir confirmation de ma version des faits, ou du fait qu'il soit un peu étrange :

-T'aurais-je manqué de respect sans m'en rende compte, ma chère sœur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie Durocher
Avocate mondialement reconnue
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mer 3 Nov - 12:34

    Il se moquait d'elle. Elle pouvait le sentir dans son regard, dans son sourire décidémment trop courtois pour être sincère. Peur de vous ? Oui ! Peur d'elle. Mais visiblement non. Il pérorait au-dessus d'elle, se prenait pour le roi du monde rien que parce qu'il l'avait battue une fois en cour. Sûr de lui. Trop sûr de lui. Et il ne manquerait pas de constater son erreur s'il lui donnait la chance de l'affronter à nouveau dans une lutte sans merci devant les ...

    -...Et puis, je ne cherche pas vous affronter une deuxième fois, une seule fois suffit à me convaincre que vous, et de loin, la meilleure.

    ... jurés... Elle cligna des paupières, regarda Nathan droit dans les yeux et chercha à y trouver la moquerie qu'elle avait besoin d'y déceler pour pouvoir continuer à le haïr sans gêne aucune. Ses joues se teintèrent d'un léger rosé qui la mit encore plus mal à l'aise. C'était un compliment. On ne pouvait pas s'y tromper. Mais était-il sincère ? Il avait semblé sur le point d'ajouter quelque chose mais il s'était empressé de tremper ses lèvres dans le champagne. Elle tiqua à nouveau. Une moquerie. Comme à l'accoutumée. Les jeunes sont tous les mêmes; des petits impertinents provocateurs.

    -Je veux m'assurer que le public ne l'oublie pas, lui, que je suis la meilleure, corrigea-t-elle froidement.

    Elle renifla avec dédain.

    -Et si vous vouliez bien m'excuser ... Je suis venue ici pour admirer le talent d'un artiste de renom. Pas pour discuter boulot.
    Comme si cette remarque pouvait suffir à convaincre quelqu'un qu'elle n'était pas complètement accro à son travail.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Ida de Barancy
Reine des vampires
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mer 3 Nov - 15:49

    Ida observa pendant un moment les deux vampires discuter. C'était une des choses qu'elle aimait faire dans ce genre des soirées. Lorsqu'elle n'était pas elle-même l'objet de tous les regards, elle écoutait et regardait tout ce qui se passait autour d'elle. Cette discussion courroucée entre les deux vampires n'était sans doute pas la seule à avoir lieu à ce même moment. Mais on ne s'en apercevait qu'en prêtant l'oreille. Parce que c'était la magie de la chose : tout le monde se disputait sur un ton parfaitement courtois. D'ailleurs, juste un peu plus loin, elle pouvait entendre son cavalier discuter avec son employée. Leurs mots étaient couverts mais les couteaux volaient bas. Elle ramena toute son attention sur ceux qui étaient à côté d'elle.

    -T'aurais-je manqué de respect sans m'en rende compte, ma chère sœur ?

    Ida cligna des paupières, interdite pendant un moment. Non. Béatrix ne lui avait pas manqué de respect. Elle avait seulement, une fois de plus, endossé sans s'en apercevoir le rôle du "je suis plus âgée que toi et par conséquence blablabla". Elle haussa les épaules pour ne pas froisser sa sœur, déjà bien suffisamment éprouvée pour la soirée, et dévoila un magnifique sourire à l'homme. Voyant passer à proximité un serveur portant plusieurs coupes de champagne, elle l'arrêta et offrit aux deux vampires une consommation. Elle s'en prit une de même. Le champagne ne goûtait pas grand-chose pour eux, mais sa texture pétillante était exquise.

    -Allons, allons. Ne gâchons pas une si sublime soirée. Ça serait manquer de respect à l'artiste que de se disputer devant ses œuvres.

    Mais là où il se trouvait présentement, elle doutait que Raquel puisse trouver quoi que ce soit à redire sur autre chose que sa situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Raquel
Un ange cornu avec des ailes de tôle
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mer 3 Nov - 15:58

    Fran a tout compris. Elle m'exaspère par sa vitesse de réflexion, tout comme elle m'exaspère parfois par sa stupidité et son inconscience. À vrai dire, en ce moment, son inconscience est elle aussi plutôt remarquable. Je lève les yeux, cherchant à éviter le regard qu'elle me lance. Et là voilà qui rigole. Son grinçant à mes oreilles grincheuses. Je grince des dents.

    -Et quand vous dites que vous l'avez malmené, mademoiselle Souny, qu'est ce que vous entendez par là, que je me fasse pas de fausses idées.

    C'est plus que je n'ai le devoir d'en supporter. Peu m'importent les journalistes, peu m'importe l'exposition et peu m'importe aussi le fait que Fran ne pense sans doute pas à mal, je lui enserre le bras d'une main et le serre fortement.

    -Je crois que dans l'intérêt de tous, mais surtout du vôtre, Francesca, vous devriez penser à changer de sujet. N'importe quoi. La première chose qui vous passe par la tête et qui n'ait absolument rien à voir avec un hôpital, une ambulance ou un appel quelconque. Vous m'avez bien compris ?


    L'autre ... L'hybride. Elle doit être aussi douée - sinon plus - que Fran pour passer du coq à l'âne comme si de rien était. Je compte sur Fran pour couper court à cette conversation ou du moins pour s'éloigner de cette pente glissante sur laquelle elle s'est engagée.

_________________

              « I won't look prettier if I smile for the picture Motherfuckers never liked me then and they Sure won't like me now Don't try to drag me down with your cliché Your fake grin fits your faker face But I find all my pleasure in your misery Yeah I'll step on you on my way up I'll step on you on my way down »
              Marilyn Manson - Better of two evils

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Jui de Sinscène

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mer 3 Nov - 19:27

    Elle est en tort, je regrette elle est en tort. Je fus déconcerté de sa réponse. Ses dires précédents m’avaient fait conclure qu’elle était plus âgée que notre reine. Et n’importe quel vampire sur cette terre sait que beaucoup de ses confrères assez âgés remettent énormément (et je suis gentil) la question sur son statut de reine. Mais comme je l’ai dis, elle reste notre reine…si on n’approuve pas cela, il vaut mieux éviter de lui souligner sa jeunesse. Et qui dit reine, dit supériorité quelque part. Remettre les couverts sur les tables est un manque de respect pour moi…la rabaisser avec sa jeunesse alors qu’elle est supposée « supérieur » à nous.

    Ou alors c’est moi qui a des manières un peu dépassées de nos jours…je ne sais pas, mais ça me frustre que cette femme acariâtre ait réussit à me clouer le bec pendant un instant. Je me demandais s‘il fallait répondre à ça, et si ça valait la peine de décliner mon nom. Regardant brièvement mon verre, je lui dit avec simplicité.

    " Appelez-moi comme vous voudrez ma chère, puisque vous semblez détenir la sagesse de ce monde, je vous laisse l’entière liberté de me nommer selon vos désirs. "

    Je regardai leur verres. Merveilleux, je ne serai pas le seul à boire de nous trois. Ça me gênait un peu d’être le seul à avoir un verre en main, je n’aime pas passer pour l’ivrogne de service. Levant les yeux sur la très jolie damoiselle de Barancy, j’opinai ce qu’elle trancha, et regarda son accompagnatrice d’un œil peu convaincu. Je n’aime pas me disputer avec mes semblables, mais je n’aime pas non plus que l’on me casse publiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souny Durocher

avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mer 3 Nov - 19:45

-Je crois que dans l'intérêt de tous, mais surtout du vôtre, Francesca, vous devriez penser à changer de sujet. N'importe quoi. La première chose qui vous passe par la tête et qui n'ait absolument rien à voir avec un hôpital, une ambulance ou un appel quelconque. Vous m'avez bien compris ?

Quelle susceptibilité, commenta silencieusement Sounu tout en examinant soigneusement le grand homme maigre. Ses traits sont tirés, ses joues creuses semblent s’enfoncer davantage, ses larges lèvres écarlates et pulpeuses sont rigides. Il semble même prêt à rompre la nuque de sa… secrétaire. Quelle susceptibilité, quand même. Souny gloussa puis glissa une main dans un petit sac suspendu à son poignet – quel ridicule petit objet – et en retira une carte noire, simple, sur laquelle était indiquée en lettre blanche ses coordonnées.

-Tenez, Francesca. Je fais de la couture à mes temps perdus, vous pourriez peut-être passer un de ces quatre. J’pourrais peut-être vos confectionner quelques vêtements… pendant qu’on discute de tout et de rien, des sujets anodins quoi.

Le sourire de Souny indiquait tout sauf ces présumés sujets anodins. D’une part, elle était intéressée par cet étrange artiste… et voulait en savoir plus sur son compte, d’autre part… elle avait besoin de nouveaux clients. Souny porta alors son attention sur ce Raquel.

-Ça vaut pour vous aussi, les types grands et maigres comme vous doivent avoir toutes les misères du monde pour trouver des vêtements à leur taille. Au fait, Francasca, vous le faites manger? Il est plus maigre qu’un juif dans un camp de concentration.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanial Odescalchi
Bellâtre italien (obsédé, oui !)
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Mer 3 Nov - 19:59


-Je veux m'assurer que le public ne l'oublie pas, lui, que je suis la meilleure. Et si vous vouliez bien m'excuser ... Je suis venue ici pour admirer le talent d'un artiste de renom. Pas pour discuter boulot.
-C’est dommage, nous n’avions jamais pu entreprendre une véritable conversion… jusqu’à ce soir. C’est moi qui vais commencer à soupçonner chez vous une certaine… frayeur.

D’ailleurs, cette soirée était à marquer d’une pierre blanche : Sophie Durocher avait, en l’espace de quelques secondes, rougi – d’embarras ou de fierté – et sagement encaissé mes flatteries et compliments. Je ne reçus ni gifle au visage ni talon dans le pied, deux manœuvres que les femmes adorent exécuter lorsqu’il s’agit de prouver physiquement leur mécontentement – surtout Sophie Durocher.

-Dommage aussi que notre relation soit basée sur d’aussi mauvaises bases… une collaboration s’appuyant à la fois sur le respect et… l’amabilité aurait sans doute été plus agréable que la nôtre.

Mais que voulez-vous. Vous êtes une mégère et je suis un jeune homme fringant, né il y a environ 1000 ans, serviteur et esclave dévoué de cet artiste dont vous avez fait l’éloge quelques instants plus tôt, méfié et méprisé à la fois des Vampires et des Anges… et sans doute un amuse-gueule pour Ashael.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie Durocher
Avocate mondialement reconnue
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Jeu 4 Nov - 15:49

    Avec le peu de respect qu'elle lui devait, elle n'allait pas se formaliser sur les bases actuelles de leur relation. Celle-ci lui convenait parfaitement; il était absolument hors de question qu'elle mette de l'eau dans son vin pour s'allier à ce sombre imbécile. Il venait lâchement de la traiter de froussarde ... Elle pinça les lèvres et lui lança un regard froid. Elle n'avait rien fait de mal pour démarrer cette dite relation/collaboration appelez ça comme vous le voudrez. Elle avait agit de la même manière qu'elle avait toujours agit et personne avant Nathan Odescalchi ne lui avait jamais reproché la rigueur et la rigidité de ses méthodes, tant professionnellement que dans ses rapports humains, qu'elle essayait toujours de limiter au minimum requis. Relations de travail. C'était bien suffisant.

    -Peut-être aurait-ce été plus agréable, mais je doute que ce fut possible. J'ai pourtant essayé de le faire comprendre à l'ancien patron avant qu'il ne vous cède la compagnie ; vous et moi sommes entièrement incompatibles et nous ne pouvons pas fonctionner au sein du même bureau.


    Et voilà ... ça lui remontait au nez. La frustration qu'elle emmagasinait depuis des semaines, depuis que la vente avait été conclue.

    -Et puis qu'est-ce que vous aviez à faire une offre d'achat chez Nemri précisément ? Je vous ai prévenus pourtant ! Vous et mon ancien patron. Je vous avais prévenus que ça ne serait pas viable ! Mais vous avez fait à votre tête, Nathan ! Comme toujours ...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sadismus.keuf.net
Fran Dickerson

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Jeu 4 Nov - 16:41

Je crois bien que j'aurais dû me taire tout compte fait.
D'un réflexe, le croque-mitaine décide que cela suffit. La main squelettique ET puissante de Raquel m'enserre aussitôt le bras, et c'était justement ce bras là que Nathan m'avait broyé un peu plus tôt .. aie, j'ai mal ...

-Je crois que dans l'intérêt de tous, mais surtout du vôtre, Francesca, vous devriez penser à changer de sujet. N'importe quoi. La première chose qui vous passe par la tête et qui n'ait absolument rien à voir avec un hôpital, une ambulance ou un appel quelconque. Vous m'avez bien compris ?


Et bien, si l'est vraiment de si mauvaise humeur, il aurai dû rester dans son cabinet à bouder, j'aurai peut-être garder un bras en état, ou à peu près fonctionnel.

-D'accord, ne vous enflammez donc pas pour cette petite plaisanterie, sinon il y aura des blessés avant la fin de la soirée. Et puis, est-ce un pari entre vous et Nathan de voir à quel point un bras de femme résiste face à vous ? Le miens d'ailleurs ne va pas tenir très longtemps si vous continuez à le malmener. Et je préfère le garder en état pour continuer à m'occuper tranquillement du manoir ...

D'un geste brusque, je me libère le bras .... aie, j'ai mal ...

-Merci.


-Tenez, Francesca. Je fais de la couture à mes temps perdus, vous pourriez peut-être passer un de ces quatre. J’pourrais peut-être vos confectionner quelques vêtements… pendant qu’on discute de tout et de rien, des sujets anodins quoi.

Tiens, j'aime bien la manière de cette jeune fille, tout en finesse. je récupère la carte que je glisse dans le tissu qui fait ma ceinture autour de ma taille. Faudra pas l'oublier.

-Intéressant, je pense que je viendrai surement vous voir, ne serais-je que pour parler de nouveau avec vous. Mais je pense que vous pouvez déjà me compter parmi vos nouvelles clientes.


-Ça vaut pour vous aussi, les types grands et maigres comme vous doivent avoir toutes les misères du monde pour trouver des vêtements à leur taille. Au fait, Francasca, vous le faites manger? Il est plus maigre qu’un juif dans un camp de concentration.

De nouveau, j'éclate de rire. Ah oui, pas de doute, je vais surement trèèès bien m'entendre avec Souny.

-Non, ne vous inquiétez pas de ce côté là, il mange à sa faim. Mais je ne le materne pas non plus, quoique ce serais très drôle, je vous l'accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béatrix Chamberlayn

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Ven 5 Nov - 14:22

Il cogita pendant un moment, visiblement, Béatrix avait fait mouche.

" Appelez-moi comme vous voudrez ma chère, puisque vous semblez détenir la sagesse de ce monde, je vous laisse l’entière liberté de me nommer selon vos désirs. "

Et Ida, qui s'était éclipsé un instant revint avec un verre de champagne. Béatrix le prit. Plus jeune, avant même d'être un vampire, elle en avait gouté des liqueurs, pendant les grands repas de son ancienne vie. Et elle était assez déçu de ne plus sentie le vin, le champagne de la même façon. La vampire y trempa néanmoins ses lèvres pour sentir les petites bulles pétillantes. Béatrix les trouvait rafraichissante.

-Allons, allons. Ne gâchons pas une si sublime soirée. Ça serait manquer de respect à l'artiste que de se disputer devant ses œuvres.

Elle lança un regard au dit "artiste". Il était en plein conversation avec la jeune cavalière de Sophie. Et avec Francesca.

-A mon avis, il s'en souci peu pour le moment mais c'est vrai, ce n'est pas très respectueux pour lui.

Elle jeta un regard au vampire, son illustre inconnu, un regard plein de malice ... Celui-ci, personne n'arrivait à le décrypter. Car la seule chose à comprendre était si complexe que de simples yeux ne pouvaient le transmettre.

-De toute façon, "illustre inconnu", nous aurons surement tout le temps de se revoir, durant nos longues années qu'ils nous restent. Nous reprendrons notre conversation plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jui de Sinscène

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Sam 6 Nov - 13:33

    Vu qu’elle ne me regardait pas, je déplaçai mon regard sur Ida et son verre, un peu pensif. Bien, à cette femme, je ne lui dirai plus rien. Je ne répondrai plus à ses reproches, car si elle a autant de fierté que moi, ça finira mal. Quand elle reprit la parole, je l’écoutai sagement. Quelque chose attira mon attention à ce qu’elle dit. Hein? Il s’en souci peu? Elle l’a vu? J’essayai de regarder par derrière leurs silhouettes, essayant de chercher l’homme en question du regard. Je ne l’avais jamais vu ce Raquel, mais on m’avait maintes fois assuré que sa laideur valait ses idées. Non, rien en vue, à cause des gens je pense, ou alors peut-être est-il plus loin derrière mon dos.

    Mon regard vrilla sur l’accompagnatrice de damoiselle de Barancy quand elle m’interpella. Je ne pus m’empêcher de sourire à ce surnom. « illustre », elle a bien choisit son mot. Je lui répondis avec amusement.

    " Oui, je suis d’accord avec vous, « sage demoiselle » "

    Ca aurait pu être ironique le « sage », mais non, pas dans celui-là en tout cas. Je les regardai toutes les deux, et repris la parole.

    " Sinon, je pense que beaucoup d’entre nous sont venu tout simplement pour l’art en lui-même. N’oublions pas que nous sommes les êtres les plus réfléchis et cultivés sur cette terre. "

    En tout cas, c’est l’une de mes motivations pour venir. Anges ou pas, je viens toujours quand il est question de culture. Et puis aussi…une soirée mondaine…ne pas chercher plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souny Durocher

avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Sam 6 Nov - 18:12

-Intéressant, je pense que je viendrai surement vous voir, ne serais-je que pour parler de nouveau avec vous. Mais je pense que vous pouvez déjà me compter parmi vos nouvelles clientes. Non, ne vous inquiétez pas de ce côté là, il mange à sa faim. Mais je ne le materne pas non plus, quoique ce serais très drôle, je vous l'accorde.

Souny sourit de plus belle. Ses yeux, pétillants de malice, dévisagent le grand homme immobile dont le regard est porté vers un point mystérieux… Ses lèvres étaient pincées, ses paupières, plissées, trahissaient une émotion de… rage mal contenue.

-Vu son caractère de vieille mégère, je pense que le materner serait une bonne solution. Vous savez, il n’a pas été bien reconnaissant l’autre jour et même aujourd’hui, il n’était vachement pas enjoué de me croiser dans son exposition.

Ce Raquel s’hérissait à vue d’œil, ce qui amusait Souny au plus haut point. Elle se demandait si cet homme sec comme une brindille allait se rompre d’une minute à l’autre… quoique cette possibilité ne l’étonne guère. Qu’il puisse se déplacer gracieusement sur deux grandes jambes aussi minuscules relevait du miracle… c’était peut-être pour ça la cane.

-Pas un seul merci, pas un seul commentaire gentil. Dites, il est toujours comme ça?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanial Odescalchi
Bellâtre italien (obsédé, oui !)
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   Sam 6 Nov - 18:26

-Et puis qu'est-ce que vous aviez à faire une offre d'achat chez Nemri précisément ? Je vous ai prévenus pourtant ! Vous et mon ancien patron. Je vous avais prévenus que ça ne serait pas viable ! Mais vous avez fait à votre tête, Nathan ! Comme toujours ...

Je secouai la tête, un brin découragé.

-Sophie, cessez donc de penser que je n’existe que pour rendre votre vie impossible. Et si la question vous turlupine tant, j’ai acheté le cabinet parce que d’une part j’en avais la possibilité et les moyens et d’autres part parce que… cet achat et ce qui venait avec devenait pour moi un défi professionnel intéressant à relever.

Sophie Durocher est une très belle femme, complètement éblouissante. Sa jolie robe noire, simple, mais moulante, offre une vue des plus appétissantes. Jusqu’à maintenant, j’avais résolument déconseillé à mes yeux de se plaire dans la contemplation d’un tel corps effroyablement… tentant. Je me demandai pour la énième fois le goût que sa chair pouvait avoir… et son sang, que je voyais palpiter dans ses veines bleutées, me fit saliver.

Il me fallut d’innombrables efforts pour contrôler mon appétit… et mon envie croissant.

-Mais je dois avouer que posséder une entreprise avec vous comme principal employé… était une option très… alléchante.

Je fixai le fond de ma coupe, vide de champagne. Mon estomac grondait sa faim.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du souvenir à l'honneur [évènement ouvert à tous]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Questions ouvert à tous.
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heilige Oorlog :: Paris | La ville lumière :: Quartier des Tuileries :: Manoir de Brackenheim-
Sauter vers: